Eastern Ontario Agri-Food Network / Réseau agroalimentaire de l'Est ontarien

Financement municipal pour le RAEO

Le 9 mars 2021

L’ORIGNAL, Ontario – Pour la première fois en 10 ans d’existence, le Réseau agroalimentaire de l’Est ontarien (RAEO) bénéficie de soutiens financiers de la part de trois municipalités de la région. Cette année, les Comtés unis de SDG et la Ville de Cornwall se sont joints aux Comtés unis de Prescott et Russell (CUPR) pour soutenir financièrement de manière importante le Réseau afin d’élargir les activités de marketing et les services aux membres existants ainsi que d’élaborer de nouveaux programmes.

« Nous travaillons en étroite collaboration avec le RAEO depuis 2011 et nous sommes fiers de nous joindre à la Ville de Cornwall et aux Comtés unis de SDG pour continuer à soutenir le secteur agroalimentaire régional », a déclaré Stéphane Sarrazin, président des CUPR.

« La Ville de Cornwall et SDG ont également décidé chacun de financer le RAEO au taux de 25 000 $ par année et d’élire chacun un délégué à notre conseil d’administration », a déclaré le directeur exécutif du RAEO, Tom Manley, qui a ajouté que le soutien financier des CUPR de 40 000 $ demeure en place. « Cela donne au RAEO un budget de départ de 90 000 $ cette année, en plus de divers revenus d’adhésion et de frais pour les services fournis. Ce sera une excellente année pour les aliments locaux dans l’Est ontarien. »

« Les gouvernements locaux se rendent compte que pour assurer le succès d’un mouvement populaire envers l’alimentation locale, celui-ci doit être soutenu par un financement de base pluriannuel qui peut générer d’autres subventions et des actifs sectoriels », a déclaré M. Manley.

« L’agroalimentaire est le principal secteur économique au Canada », a-t-il déclaré. « Douze pour cent des agriculteurs de SDG vendent directement aux consommateurs et 44 pour cent des exploitations agricoles ont un chiffre d’affaires inférieur à 55 000 $. »

À l’extérieur d’Ottawa, l’Est ontarien est composé de collectivités rurales, d’exploitations agricoles et de petites villes. Étant donné l’importance économique de l’agroalimentaire, les municipalités considèrent les aliments locaux comme un moteur de développement économique.

« Les municipalités sont responsables du développement économique régional et elles considèrent le RAEO comme un partenaire dans le secteur alimentaire local », a déclaré la mairesse de Cornwall Bernadette Clement.

Avec la pandémie de COVID-19, la demande des consommateurs pour les aliments locaux est plus évidente et, en même temps, le commerce international et le tourisme sont touchés négativement. Par conséquent, les municipalités reconnaissent qu’une revitalisation économique post-COVID dans une région en grande partie rurale dépendra fortement des aliments locaux.

« Étant donné l’impact de la pandémie sur le tourisme de longue distance, les collectivités locales reconnaissent que leurs touristes proviendront de la région ou d’endroits se situant à quelques heures de route. Par conséquent, l’agrotourisme et le tourisme culinaire sont des éléments essentiels de la reprise économique rurale », a déclaré le président de SDG Frank Prevost.

Dans ce contexte économique et grâce à ce nouveau financement, le RAEO élaborera de nouveaux programmes : renforcement des capacités, formation des opérateurs, cartographie et répertoires des actifs alimentaires, image de marque agroalimentaire régionale, programme de commerce électronique régional axé sur l’alimentation locale, agrotourisme à thème local, l’expansion des marchés des fermiers, la collaboration avec d’autres réseaux et actifs touristiques et de nombreuses autres initiatives.

Personne-ressource : Tom Manley, le Réseau agroalimentaire de l’Est ontarien, 613-361-2056, info@agro-on.ca